\n
Logo Age d'Or de France

Activités Culturelles et de Loisirs Formations contes (...)

Renseignez-vous
Contactez-nous par mail
agedor@agedordefrance.com
renseignez-vous
Renseignez-vous par téléphone
01 53 24 67 40
Retrouvez-nous sur Facebook Retrouvez-nous sur Youtube
Accueil > (Re)découvrir le patrimoine de la bande dessinée française

(Re)découvrir le patrimoine de la bande dessinée française

souligne

La bibliothèque de la Cité de la bande dessinée d’Angoulême, dépositaire du dépôt légal éditeur, est aussi chargée de la numérisation et la mise en ligne de ses collections [1]. Sur son site, il devient ainsi possible de remonter le temps pour accéder à un fonds thématique, celui d’auteurs, et surtout à de nombreux périodiques de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Le Rire (fin XIXe) et La Jeunesse illustrée (XXe siècle), deux périodiques français

Sur la plateforme consacrée à ses collections numérisées, la Cité de la bande dessinée propose de consulter ses documents par différentes voies. Le fonds thématique invite ainsi à découvrir la bande dessinée animalière, les images artistiques de la maison Quantin ou encore la Guerre de 1914-1918 à travers les dessins et autres illustrations produits et publiés au cours de cette période historique.

Un autre classement étabilt une approche par auteurs, et met donc en avant les illustrateurs qui ont traversé les années : Benjamin Rabier, Rodolphe Töpffer, Jean Trubert, Will Eisner ou encore Calvo, le grand maître de la représentation animale.

Coquin, le gentil cocker - Edmond-François Calvo (vers 1954-1955) Planche de Coquin, le gentil cocker, d’Edmond-François Calvo, exposé à la Cité de la BD (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Enfin, un fonds de périodiques offre la possibilité de relire différents titres numérisés par la Cité de la bande dessinée : signalons notamment Excelsior Dimanche et Dimanche illustré, deux hebdomadaires illustrés qui virent la parution des premières bandes dessinées françaises à bulles, comme Rigobert, de Naurac, Potiron, de Mourlan ou encore Zig et Puce (Saint-Ogan).

Extrait de la Kultur et de ses hauts faits par John Grand-Carteret

Il y en aura pour les garçons (Pierrot) comme pour les filles (Lisette) à une époque où la pratique voulait encore que les publications soient distinctes entre les deux sexes, avec des contenus adaptés et sélectionnés pour l’occasion.

La plateforme de la Cité de la bande dessinée est accessible à cette adresse.

Source : Source le site https://www.actualitte.com*]


[1] Source le site https://www.actualitte.com

Adhérents | Contact | | Plan du site |
*-*-*-*-*